> MONDE

Guerre en Syrie
dimanche 1er septembre 2013  par Avec agence

Assad défie encore les Etats-Unis au lendemain du « recul » d’Obama

AP. DR.

Le gouvernement syrien a salué dimanche une "reculade historique" des Etats-Unis après la décision de Barack Obama de lancer des frappes "limitées", mais après avoir demandé l’avis du Congrès, pour punir Bachar al-Assad de l’attaque chimique intervenue en août. Les attaques occidentales ne devraient pas intervenir avant le 9 septembre.

Ces attaques occidentales limitées, sans envoi de troupes au sol, étaient données cette semaine comme imminentes, les Etats-Unis ayant renforcé leurs capacités près des côtes syriennes, avec cinq destroyers équipés de missiles de croisière. Elles ne devraient toutefois pas intervenir avant le 9 septembre, quand le Congrès américain se réunira.

Le président syrien Bachar al-Assad a averti encore une fois dimanche que son armée pouvait faire face à toute attaque. Le vice-ministre syrien des Affaires étrangères a qualifié d"hésitant et confus" le président américain. Il a aussi accusé le gouvernement français, prêt à participer aux frappes aux côtés des Etats-Unis, d’être "irresponsable" et de soutenir Al-Qaïda.

De son côté, la Coalition de l’opposition syrienne a demandé aux membres du Congrès de "faire le bon choix" en autorisant une frappe contre le régime syrien.

La France dans l’attente

La Ligue arabe, que le secrétaire d’Etat John Kerry avait évoquée comme autre allié possible en cas de frappe, devait se réunir de son côté dimanche au Caire. Avant l’ouverture de la réunion, le ministre saoudien des Affaires étrangères a appelé les pays arabes à soutenir l’opposition syrienne.

En Israël, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a souligné la capacité d’Israël à affronter seul ses ennemis. Les atermoiements de Washington sur une intervention en Syrie conduisent toutefois une partie des Israéliens à s’interroger sur la résolution de leur allié américain face à l’Iran.

A la suite de la décision de M. Obama, le président français François Hollande a réaffirmé sa résolution mais il a appelé à "respecter" le rythme choisi par les Etats-Unis.

Un débat sur une action en Syrie est prévu mercredi au Parlement francais mais sans vote, ce que dénonce l’opposition.

DANS LA RUBRIQUE MONDE

International-

Ukraine : la Russie hausse le ton face à la menace de l’Otan

Moscou - La Russie a prévenu mardi qu’elle réagirait à la menace que constitue le renforcement (...)

-

Arabie : 3 Syriens et un Iranien décapités pour trafic de drogue

Ryad - Trois Syriens et un Iranien, condamnés à mort pour trafic de drogue, ont été décapités au (...)

-

Ukraine : La Russie appelle les USA à faire entendre raison au « parti de la guerre » à Kiev

Il est nécessaire de faire entendre raison au "parti de la guerre" à Kiev, et seuls les (...)

-

Israël projette de s’approprier 400 hectares de terres

Israël a décidé de s’approprier 400 hectares de terres situées en Cisjordanie dans le secteur de (...)

-

L’Iran lance la construction d’une nouvelle génération de missiles et de drones

Les autorités iraniennes ont annoncé le début de la construction d’une nouvelle génération de (...)

-

Ce n’est pas avantageux pour l’Europe de renoncer aux achats de gaz et de pétrole russe (Setchine)

Le président de la société d’État Rosneft Igor Setchine a déclaré que ce n’était pas avantageux pour (...)

-

Yémen : 11 soldats tués dans trois attaques attribuées à Al-Qaïda

Onze soldats ont été tués et dix-sept autres blessés dimanche dans trois attaques —dont deux (...)

-

7,6 tonnes de cocaïnes saisie au Pérou pour 300 M$

Le Pérou a effectué une opération policière cette semaine qui s’est terminée par une saisie record (...)

-

Malaysia Airlines va supprimer 6 000 emplois

Asie - Enquête+-

Pollution, obésité, tabagisme et accidents : En Chine, ces quatre fléaux tuent plus de 4,7millions de chinois par an

La pollution, l’obésité, le tabagisme et les accidents, en majorité liés à la circulation, tuent (...)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...