> TOGO

Droits de l’Homme
lundi 8 août 2011  par Francis AMOUZOU, La Rédaction AfriSCOOP à Lomé ©

Togo : Les journalistes crient haro sur l’Anr

Une manifestation de journalistes à Lomé

(AfriSCOOP Lomé) — Après les organisations de défense des droits humains le 26 avril 2011, ce fut au tour des journalistes togolais (en majorité de la presse privée) de crier haro sur les faits et gestes de l’Anr (Agence nationale de renseignements créée par décret présidentiel en 2006). Samedi dernier, ce fut le plat de résistance de leur marche de protestation à travers les artères de Lomé.

Les journalistes togolais ont réussi ce samedi 06 août 2011 une union sacrée autour de leurs dénonciations des velléités d’atteinte à l’intégrité physique de certains membres de leur corporation. Une grande foule de membres de différents partis politiques, de défenseurs d’organisations de défense des droits humains ou encore d’anonymes s’est jointe aux hommes de médias pour exiger la fin du malaise dans lequel est plongé en ce moment la presse privée locale, à cause de ses critiques émises contre l’Anr (Agence nationale de renseignements) et le gouvernement.

« Alertée par une lettre anonyme provenant d’un agent de l’Anr faisant état de l’élimination physique des journalistes jugés critiques à l’endroit du gouvernement, l’association “Sos journalistes en danger” a pris sur lui, en complicité avec toute la corporation, la charge de dénoncer ces menaces qui font rupture à la liberté d’expression, épine dorsale du métier », ont rappelé sans détours les organisateurs de la manifestation de samedi dernier.

Encore l’Anr

A ce titre, « Sos journalistes en danger » qui organisait ce mouvement d’humeur des hommes des médias n’ont pas mâché ses mots en posant des exigences qui devraient garantir un meilleur exercice de la liberté d’expression à ses yeux : « Pour rassurer les journalistes dans leur sécurité et leur garantir un climat favorable au libre exercice de leur profession, nous exigeons l’ouverture d’une enquête sérieuse sur les allégations de menaces de l’Anr à l’encontre des journalistes, la démission du colonel Yotroféï Massina de la tête de l’Anr dans les 72 heures qui viennent à compter de ce 8 août 2011, la réouverture sans condition des radios privées fermées illégalement par l’Arp & T, la démission du directeur de l’Arp & T, Palouki Massina et la recomposition de l’institution ».

Toujours dans le même souci, le confrère Francis Pedro Amuzu, conseiller de « Sos journalistes en danger » s’est directement adressé à la communauté internationale : « Nous dénonçons le silence coupable de la communauté internationale. Il y a trop de bavures au Togo. On empêche la liberté d’expression. Trop, c’est trop. Le peuple togolais a trop souffert. Il ne peut pas continuer par perdre ses fils qui ne sont qu’à la quête de la liberté. L’Anr est décriée par tous les Togolais. Nous ne voulons pas que ceux qui sont censés nous sécuriser deviennent nos assassins ».

Des propos et déclarations que Me Benoît Afangbedji (président de l’Association togolaise de lutte contre la torture) a confortés, en s’exprimant au nom des organisations de défense des droits humains représentées à cette manifestation : « « Depuis le 26 avril dernier, nos (les organisations de défense des Droits de l’Homme) investigations ont confirmé que les agents de l’Anr appliquent intentionnellement des tortures, des douleurs aux accusés. Ceci, dans le but de recevoir de ces personnes, des renseignements ou aveux ».

Signature

DANS LA RUBRIQUE TOGO

-

Togo : lancement d’un projet d’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques

Le ministre togolais de l’ Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Ouro-Koura Agadazi, a lancé (...)

-

Togo : Faure Gnassingbé exhorté à faire aboutir les réformes politiques

La « Plate-forme citoyenne Justice et Vérité » exhorte Faure Gnassingbé à faire aboutir les réformes (...)

-

Togo : Adebayor hospitalisé à Londres pour un paludisme

L’attaquant international togolais, Emmanuel Adebayor, est admis dans un hôpital britannique où (...)

-

Togo : Accor dessaisi de la gestion de l’hôtel Sarakawa

Le gouvernement togolais vient, par voie judiciaire, de procéder à l’expulsion d’Accor pour « (...)

BAC2-

Togo : 42,01% de réussite au baccalauréat 2014

Baccalauréat - Les résultats du baccalauréat 2ème partie (BAC2) qui ouvre les portes d’entrée à (...)

-

Au Togo, le Groupe des 5 appelle à un consensus d’apaisement de la vie politique

La représentation du Système des Nations Unies et les chancelleries occidentales accréditées au (...)

Dialogue politique -

Togo : Vers une refondation démocratique ?

-

La BOAD débloque 25 milliards FCFA en faveur de deux projets au Niger

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a accordé au gouvernement du Niger un prêt de (...)

-

Le président du Togo en visite à Ouaga au Burkina Faso

Le président togolais, Faure Essozimna Gnassingbé a effectué lundi une visite de quelques heures à (...)

-

Togo : un baobab centenaire classé site touristique

Un baobab d’environ 600 ans classé site touristique dans le Grand-Nord du Togo - Un baobab, dont (...)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...

Espace Pub

Espace Pub

ENQUETE ET REVELATION

Mandela en terre, immense trou béant de sagesse devant le milliard d'Africains… Mandela en terre, immense trou béant de sagesse devant le milliard d’Africains… (AfriSCOOP) — Avec l’enterrement de Rolihlahla Nelson Mandela ce 15 décembre à Qunu (...)
Toutes Les Enquetes
:: FLASH ACTU :: Libye : Plusieurs pays européens appellent leurs ressortissants à quitter le pays 27 juillet 2014
:: FLASH ACTU :: Israël - Gaza : Les hostilités continuent malgré les annonces de trêve 27 juillet 2014
:: FLASH ACTU :: Accident de l’avion d’Air Algérie : enquête judiciaire ouverte au Mali 27 juillet 2014
:: FLASH ACTU :: Crash au Mali : les enquêteurs au travail 27 juillet 2014
:: FLASH ACTU :: Nigeria : annulation des festivités de l’Aïd à Kano 27 juillet 2014
AfriSCOOP.com .... L'actualité Africaine en temps réel
Fermer